FAQ.

Guide pour vivre et étudier au Japon.
Travailler au Japon
Travailler avec un visa étudiant au Japon
By Amélie Marie Nishizawa March 2, 2018

La majorité des écoles de japonais proposent des modules de cours de 3 à 4 heures soit le matin, soit l’après-midi. C’est un emploi du temps idéal pour explorer votre ville et profiter de vivre des expériences enrichissantes au Japon. Cette organisation est aussi pratique pour trouver un petit travail étudiant vous permettant de financer vos études.

Bonne nouvelle ! Vous avez le droit de travailler avec un visa étudiant au Japon. Commencez par vous inscrire sur GaijinPot Jobs afin d’avoir accès à des centaines d’offres de travail à temps partiel à travers tout le pays. 

Par ailleurs, prenez garde aux agences de recrutement vous promettant de vous trouver un travail moyennant des frais d’inscription ! Absolument personne ne peut garantir vous trouver un travail et vous n’êtes pas à l’abris d’une mauvaise surprise sur les postes proposés… Tenez vous-en aux agences de recrutement connues et respectées, comme GaijinPot Jobs !

Les limites du visa étudiant

Vous pouvez travailler jusqu’à 28 heures par semaine avec un visa étudiant au Japon. Attention, c’est bien un maximum de 28 heures par semaine, tout travail confondu ! Si vous aviez deux emplois, vous ne pouvez pas travailler 28 heures pour chaque poste. Notez aussi que si vous vous absentez trop régulièrement ou si vous quittez votre école, votre permis de travail devient caduque. 

Obtenir le permis de travail

Si vous avez le droit de travailler avec un visa étudiant au Japon, le visa lui-même n’équivaut pas à une autorisation de travailler. Il faut au préalable faire la demande d’un permis de travail au titre officiel ronflant de “permis de mener des activités autres que celles permises par le statut de résidence précédemment obtenu”.

Cette demande est relativement facile à effectuer. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Remplir le formulaire de demande de permis avant votre arrivée au Japon et la transmettre à l’immigration lors de votre arrivée à l’aéroport. Téléchargez le formulaire ici.
  • Si vous avez déjà votre carte de résident mais n’avez pas reçu votre permis de travail, vous pouvez entreprendre les démarches auprès du bureau régional de l’immigration le plus proche. Téléchargez le formulaire ici.

Nous recommandons vivement de faire cette demande avant votre arrivée au Japon. En effet, vous pourrez alors travailler dès votre arrivée alors que le traitement de la demande effectuée après l’arrivée au Japon peut prendre jusqu’à un mois.

Une fois votre permis de travail obtenu, l’immigration apposera un coup de tampon sur votre carte de résident et un autocollant dans votre passeport. Et voilà !

Les activités interdites aux étudiants travailleurs

Avec votre visa étudiant vous pouvez postuler pour quasiment n’importe quel travail, à l’exception notable des emplois dans les milieux du divertissement pour adultes.

Par exemple:

  • Bars (les restaurants qui servent de l’alcool font figure d’exception)
  • Bars à hôtesses ou hôtes
  • Salles de jeux d’arcade
  • Salles de Pachinko
  • Love hotels
  • Sex-shops et magasin de location de films pour adulte
  • Salon de massage
  • Tout travail ayant un lien avec la prostitution

Vous comprenez le tableau. Quand bien même vous ne seriez pas impliqué.e dans des situations inappropriées, le fait de travailler sur le lieu d’activités criminelles est illégal en soi. Cela inclut y travailler comme personnel de ménage, en cuisine ou service en salle ! Si vous avez des questions ou des doutes au sujet de votre travail, contactez votre école qui vérifiera si votre travail est autorisé.

Ne soyez pas complice d’activités criminelles !

La justice japonaise est très sévère et considère que l’ignorance de la commission d’un crime n’est pas excusable. Les organisations criminelles visent régulièrement les étudiants étrangers pour mener à bien leurs activités. Ainsi, vous pourriez recevoir des offres de rémunérations pour des petits “services” rendus :

  • Retirer de l’argent à un distributeur avec la carte bancaire d’une personne tierce;
  • Commander des produits en ligne en utilisant les informations et données de paiement d’une personne tierce:
  • Recevoir des paquets adressés à une personne tierce et leur donner plus tard.

Ne tombez pas dans le panneau. Si une offre semble trop belle pour être vraie, référez-en à votre école !

Ne laissez personne utiliser votre carte d’identité ou vos documents personnels

Les autorités ont constaté une recrudescence d’arnaques consistant à rémunérer des étudiants pour emprunter leur identité. Les documents sont alors utilisés à des fins criminelles. Ce sont ces mêmes étudiants qui se retrouvent alors pris dans les filets des opérations policières. Vous ne devez sous aucune circonstance transmettre vos papiers d’identité à une personne tierce. Cela inclut :

  • Carte de résident,
  • Livret bancaire,
  • Carte de retrait,
  • Passeport,
  • Permis de conduire.

Trouver un travail étudiant et gagner sa vie honnêtement au Japon est tout à fait possible. Soyez prudents et faites confiance uniquement aux entreprises connues et fiables. Toute l’équipe de GaijinPot Study vous assiste durant votre séjour et s’assure que vous obteniez des opportunités professionnelles vous permettant de financier votre vie au Japon.


Article suivant
X

Application.

Although GaijinPot Study Service is FREE either you or a family member must be able to show annual income AND bank balance of 2 million yen or more.

You are responsible for all costs associated with studying in Japan, including tuition and housing. Scholarships and other forms of financial aid are not available.

Send your application form using the button bellow.

Thank you!
Application succesfully sent.
It usually takes 1-2 days for us to reply.
GaijinPot Study Team
Go back