FAQ.

Guide pour vivre et étudier au Japon.
Visa et immigration
Quels sont les motifs de rejet de visa étudiant ?
By Amélie Marie Nishizawa February 20, 2018

Nos experts certifiés en immigration japonaise s'assurent que votre demande de visa est correctement remplie et que vous avez toutes les pièces justificatives exigées. Nous ne soumettons une demande de visa que si nous sommes certains à 100% que votre dossier est complet. Afin de garantir son obtention, nous vous invitons à être attentifs aux erreurs suivantes.

Vous êtes-vous déjà inscrit à une école de japonais ?

Si vous vous êtes précédemment inscrit à une école de japonais, mais n’avez pu vous rendre au Japon parce que votre demande de visa a été rejetée, vous devez en informer votre nouvelle école immédiatement.

Dans votre cas, la procédure de visa sera différente. Si vous déposez votre demande de visa en passant par la procédure normale, elle sera automatiquement rejetée.

Essayez-vous de vous inscrire à plus d’une école ?

Une seule école peut entamer la procédure de demande de visa en votre nom ! Ne pensez pas augmenter vos chances d’obtenir le visa en vous inscrivant auprès de plusieurs écoles de japonais. Votre demande de visa risque d’être rejetée.

Dans le cas où vous avez débuté votre inscription auprès de plusieurs établissements, vous devez faire votre choix le plus rapidement possible. Prévenez immédiatement chaque école de votre situation, afin que seule l’école de votre choix poursuive la procédure d’inscription.

Est-ce que votre formulaire de demande de visa est parfaitement rempli ?

Sur votre formulaire de demande de visa, vous aurez à renseigner vos études et votre expérience professionnelle, en incluant les adresses et les dates précises. Vous devez vous assurer que tout est correct et coïncide parfaitement. Vérifiez aussi votre numéro de passeport ainsi que sa date d’expiration. Si vous avez déjà voyagé au Japon, assurez-vous que les dates d’entrées et de sorties du territoire sont bien renseignées.

Enfin, vérifiez avec attention que les informations sur votre formulaire sont en accord avec les pièces justificatives ! L’immigration japonaise a les moyens d’en vérifier la véracité en faisant des recherches. Une simple erreur d’adresse, de numéro de téléphone ou encore de date peut se conclure par le rejet de votre visa étudiant.

Pourquoi voulez-vous étudier au Japon ?

Sur votre formulaire de demande de visa, vous aurez à expliquer vos motivations. À vous de prouver à l’immigration japonaise que votre but est d’étudier le japonais au Japon. Si vous n’avais jamais étudié le japonais, c’est une partie qu’il faut remplir avec soin. En effet, l’immigration tient à s’assurer que vous ne cherchez pas à obtenir ce visa pour venir travailler illégalement au Japon.

Vos motivations peuvent être de différents ordres. Vous pouvez expliquer la naissance de votre intérêt pour le Japon et sa langue, faire valoir une projection professionnelle dans la poursuite d’études supérieures au Japon… Le plus important, soyez sincère ! 

Vos documents sont-ils en règle ?

Une grossière erreur serait de transmettre de faux documents. Bien entendu, nous sommes sûrs que vous n’y pensez même pas ! Cependant, gardez en tête que certains documents officiels peuvent avoir l’air de faux aux yeux de l’immigration japonaise. 

Afin d’éviter cette désagréable suspicion, soyez attentifs aux détails suivants :

  • L’orthographe
  • Les adresses et dates de votre parcours scolaire
  • Le format de vos documents
  • Les en-têtes, tampons et signatures

Est-ce que votre garant financier a un bon profil ?

La raison la plus fréquente d’un rejet de visa étudiant est l’insuffisance de garanties financières. L’immigration japonaise ne transmet pas d’exigences précises. Mais sur la base de notre expérience vous vous recommandons d’avoir un garant financier répondant aux critères suivants :

  • Votre garant doit être un parent proche. Si votre garant est un parent éloigné, cela risque de compliquer votre dossier.  
  • Votre garant doit pouvoir justifier d’un revenu annuel supérieur à 2 millions de yen et d’avoir un minimum de 2 million de yen sur son compte en banque.
    • Gardez en tête que le montant minimum exigé peut dépendre de votre pays. L’immigration prend en compte le coût de la vie dans ses calculs de ressources financières.  
  • Si vous souhaitez utiliser vos propres ressources financières, essayez de justifier d’un revenu annuel supérieur à 3 millions de yen et au moins 3 millions de yen sur votre compte en banque.  
  • Si votre garant vit au Japon, le montant minimum exigé est beaucoup plus élevé, d’autant plus si votre garant a des personnes à charge.
    • L’immigration japonaise calcule environ 2,5 millions de yen par personne à charge. Ainsi, si votre garant est marié et son partenaire est listé comme étant une personne à charge, il sera exigé un revenu annuel supérieur à 7,5 millions de yen (2,5 millions pour le garant, 2,5 million pour le partenaire, 2,5 millions pour le demandeur de visa).
      Nous recommandons vivement de ne pas avoir un garant résidant au Japon !    
  • Si votre garant est à la retraite, votre dossier risque d’être complexe. Vous pouvez faire appel à un parent à la retraite, mais l’immigration considère le statut financier d’une personne retraitée comme étant à risque.

Mais les spécialistes de GaijinPot Study sont là pour vous aider et vous guider dans votre démarche de demande de visa étudiant. Vous avez des inquiétudes, contactez-nous. Nous discuterons ensemble d’une solution pour que vous puissiez partir au Japon sans souci.


Article précédent Article suivant
X

Application.

Although GaijinPot Study Service is FREE either you or a family member must be able to show annual income AND bank balance of 2 million yen or more.

You are responsible for all costs associated with studying in Japan, including tuition and housing. Scholarships and other forms of financial aid are not available.

Send your application form using the button bellow.

Thank you!
Application succesfully sent.
It usually takes 1-2 days for us to reply.
GaijinPot Study Team
Go back